SOUPER-BÉNÉFICE | Ensemble vocal Ganymède

Actualités - Image d'intro
Cette année encore, l’Ensemble vocal Ganymède (EVG), doyen des chœurs issus de la communauté LGBTQ de Montréal, a décidé de transformer ce défi en fête en organisant son souper-bénéfice annuel. 

Photos
1_Yvan Sabourin, directeur musical de Ganymède

2_Bernard Tanguay en prestation et l’animatrice Chou Choune en arrière-plan.

3_L'ensemble Au Choeur du jour
 

 

ENSEMBLE VOCAL GANYMÈDE

Une soirée de financement haute en couleur

 

Le financement est un défi que tous les ensembles vocaux doivent affronter. Cette année encore, l’Ensemble vocal Ganymède (EVG), doyen des chœurs issus de la communauté LGBTQ de Montréal, a décidé de transformer ce défi en fête en organisant son souper-bénéfice annuel. 

 

Pendant l’événement sous le thème de l’Italie, EVG a offert à ses convives un copieux repas de spaghettis (commandité par Mike’s) ainsi que quelques pièces choisies de son répertoire 2018-2019.  L’ensemble invité Au Chœur du jour a aussi généreusement offert quelques pièces à un public ravi.

 

Ces performances vocales n’étaient toutefois que le début ! Quelques courageux choristes de l’EVG ont interprété, individuellement ou en couple, quelques chansons, accompagnés uniquement par la musique du pianiste Steven Massicotte, complice de longue date de l’EVG. Il va sans dire que l’émotion était au rendez-vous !

 

L’auditoire a finalement été convié à se joindre à la partie, par le chant ou la danse, pendant la fin de soirée animée par l’inimitable Chou Choune. En effet, celle-ci a mené la soirée à son point culminant en invitant le public à chanter du karaoké et à se déhancher sur la piste de danse, après avoir elle-même offert une performance inoubliable.

 

En bref, une soirée-bénéfice qui a non seulement galvanisé l’énergie des choristes, mais aussi contribué à faire connaître l’EVG à un tout nouveau public !

 

Ganymède incarne un projet musical axé sur le répertoire pour voix d’homme. Depuis 1991, l’ensemble réunit des choristes prêts à relever le défi de l’amitié, du dépassement personnel et musical. Ganymède recrute, quelle que soit l’orientation sexuelle. La musique est le premier amour, celui qui adoucit les mœurs et favorise le respect des différences.

 

Réal Marchessault, Rédacteur en chef de la revue Chanter

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles