RÉSEAU | Résultats des élections à Culture Montréal

Actualités - Image d'intro
Notre directeur général Charles Decroix était candidat au CA de Culture Montréal le 29 octobre 2019. Retour sur les résultats de cette soirée d'élections.

Il y avait 21 candidats et 8 postes ouverts au CA de Culture Montréal ce mardi 29 octobre 2019 au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Culture Montréal y tenait son Assemblée générale des membres.

À titre de directeur général de l'Alliance et de membre de Culture Montréal, je faisais partie des 21 candidats. Le temps de présentation aux membres me permet de faire valoir les points que j'aimerais faire valoir si jétais élu : donner de la visibilité à la place prépondérante qu'occupe la pratique artistique amateur dans l'écosystème culturel de la métropole, améliorer le soutien aux organismes et valoriser les artistes professionnels qui animent ce milieu dense, dynamique et très actif.

J'étais déjà candidat en 2017, sans être élu. Ce mardi 29 octobre 2019, deux ans plus tard, la voix du loisir culturel n'a toujours pas séduit les membres présents... Je ne fais donc pas partie des candidats qui siégeront au CA de Culture Montréal pour la prochaine année.

Cependant, je dois dire que j'ai reçu de nombreuses marques de sympathie et de soutien d'acteurs importants du milieu culturel, témoignages que je n'avais pas reçus en 2017. Des personnalités importantes du milieu m'ont dit leur sincère déception de ne pas voir le loisir culturel et la pratique artistique amateur représentés au CA de Culture Montréal, malgré les nombreux dossiers loisir portés actuellement par sa fabuleuse équipe menée par Liza Frulla, présidente et Valérie Beaulieu, directrice générale. J'ai entendu beaucoup de retours positifs sur nos actions, sur le travail réalisé par l'Alliance chorale du Québec et notamment sur la façon dont nous portions et représentions l'image de la pratique artistique amateur.

Je crois sincèrement que la voix du loisir culturel avance et progresse. Je crois également que l'avenir de notre pratique en particulier, le chant choral, est ouvert et plein de promesses. Mais je crois aussi que notre milieu a besoin de temps pour se tailler une place de choix dans le paysage culturel québécois. Les moeurs ne changent pas rapidement, les idées reçues mettent du temps à s'effacer. Le travail pour la reconnaissance du loisir culturel doit être continu: je m'engage à poursuivre ce travail. Et pour paraphraser le poète René Char, « à nous regarder, ils s'habitueront ».

 Enfin, il est important de préciser ici que je maintiens mon engagement envers Culture Montréal, organisme que je tiens en haute estime et pour lequel je continuerai de m'impliquer, notamment à titre de Membre de la Commission permanente de la citoyenneté culturelle, position que j'occupe depuis 2017. Culture Montréal est un organisme indispensable à la vivacité de la culture montréalaise. Je me tiens à leur entière disposition pour poursuivre le travail sur les dossiers loisir et pratique artistique amateur.

Merci à toutes et tous pour vos messages d'appui et de soutien!

Charles Decroix, directeur général

 

 

Retour à la liste des nouvelles