ANNIVERSAIRE | Les Voix d’or brillent à Rimouski

Actualités - Image d'intro
La soixantaine d’aînés s’en sont donné à cœur joie et à pleins poumons le dimanche 26 mai en soirée à la salle Georges-Beaulieu du Cégep de Rimouski, pour chanter une vingtaine de pièces puisées dans les répertoires français et québécois !

Photo Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Marthe Ruest, une pionnière, fait partie de la chorale depuis ses débuts.
 

15E ANNIVERSAIRE

Les Voix d’or brillent à Rimouski

 

Depuis plus de 15 ans, le concert annuel des Voix d’or témoigne de l’importance de cet ensemble dans la vie de dizaines d’aînés et aînées comme Marthe Ruest, 90 ans, pionnière de la chorale.


Résidente du centre polyvalent des aînés et aînées de Rimouski-Neigette, Mme Ruest  fait partie des Voix d’or depuis ses débuts, il y a 15 ans. « J’en fais partie depuis qu’on a organisé la petite chorale du centre polyvalent, où je demeure, se souvient-elle, à un moment donné, notre directrice et l’accompagnatrice ont été obligées de se retirer. Ç’a été dur de les remplacer, par chance j’ai eu de l’aide, une de mes copines a trouvé Diane Descoteaux. Je l’ai appelée et elle est restée avec nous depuis 12 ans. »


Avant d’entrer dans la chorale, Mme Ruest ne chantait pas. Aujourd’hui, elle attend avec impatience chacune des répétitions hebdomadaires des choristes, comme un rituel qui fait du bien : « C’est un remède contre l’anxiété. J’ai perdu mon mari il y a 10 ans, je suis seule, mes deux garçons ne sont pas par ici, ils vont venir me voir pour le concert. Ça m’a aidée, chanter avec du monde, j’aime bien ça, c’est ça qui me fait vivre. »


La directrice artistique de la chorale, Diane Descoteaux, a confié cette année un solo à Mme Ruest : Ma prière du soir. « C’est elle qui nous a apporté cette chanson. Marthe, chaque année depuis trois ans, me dit : « Je pense je ne reviendrai pas l’année prochaine. » Moi je lui réponds qu’elle peut venir pratiquer en pantoufles si elle veut, car elle habite juste au-dessus, au centre polyvalent, et qu’elle peut y aller à son rythme », raconte Mme Descoteaux, avec bienveillance.


La soixantaine d’aînés s’en sont donné à cœur joie et à pleins poumons le dimanche 26 mai en soirée à la salle Georges-Beaulieu du Cégep de Rimouski, pour chanter une vingtaine de pièces puisées dans les répertoires français et québécois, telles que Tout va changer ce soir, de Michel Fugain, C’est si bon,  Je n’suis qu’une chanson, Exodus, Petite fleur, La dame en bleu, Hallelujah, Le credo du paysan, un mélange de grands chansonniers québécois. La jeune pianiste de Saint-Narcisse, Laurie-Émeraude Cimon, accompagnait la chorale au piano.  

 

par Adeline Mantyk

L'Avantage Rimouski

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles